Historique

L'année 1983
    

Suite à l'adoption de Loi sur les Conseils intermunicipaux de transport en décembre 1983, les municipalités des couronnes nord et sud de la région métropolitaine peuvent :

  • Gérer leur service de transport collectif et en négocier l'opération. Elles en définissent la qualité et la quantité ainsi que les normes à respecter;
  • Organiser le transport collectif (tarification, horaires, circuits) et trouver le financement nécessaire pour voir aux coûts d'exploitation;
  • Conclure des contrats selon trois modes différents : la négociation de gré à gré, la soumission sur invitation ou l'avis public d'appel d'offres.

Les années 1990
    

Soumis à cette nouvelle directive ministérielle, les 17 CIT d'alors se regroupent pour qu'une seule et même voix porte et défende les dossiers et les intérêts communs en matière de transport collectif. C'est ainsi qu'en 1992, l'Association des Conseils intermunicipaux de transport (ACIT), voit le jour ayant pour mission :

  • De représenter les intérêts de ses membres auprès des instances gouvernementales et paragouvernementales dans les dossiers relatifs au transport des personnes ;
  • D'assurer la concertation, les prises de position et la défense des intérêts des membres dans les dossiers les concernant;
  • De favoriser l'échange d'information entre les membres.

Les années 2000
    

Au début des années 2000, les fusions municipales font passer le nombre d'organismes membres de l'ACIT de 18 à 12. L'Association des Conseils intermunicipaux de transport est interpellée à plusieurs niveaux et sur plusieurs dossiers, les membres voient alors la nécessité de donner une permanence et un pied à terre à l'aqtim. Les postes de directeur général, d'adjointe administrative, de conseiller aux communications, de conseiller système tarifaire et de conseiller technique projet vente et perception sont alors comblés.


En 2010
    

En 2010, l’ACIT a entrepris une démarche de repositionnement stratégique. Au cours de rencontres avec ses organismes membres et avec les organismes de l’industrie des transports collectifs, elle a obtenu un portrait de ses forces et de ses faiblesses où de nouveaux objectifs en sont ressortis :

  1. Constituer un forum privilégié d’échanges et de discussions;
  2. Offrir des services de support et d’expertise aux organismes membres;
  3. Être un interlocuteur incontournable face aux différents partenaires du transport collectif;
  4. Favoriser l’arrimage entre la planification du transport et l’aménagement du territoire.

C’est ainsi que l’Association des Conseils intermunicipaux de transport(ACIT) a procédé à la refonte de son image de marque et est devenue l’Association québécoise du transport intermunicipal et municipal (aqtim).


Aujourd'hui
   

L'association québécoise du transport intermunicipal et municipal compte aujourd'hui 12 organismes membres qui sont répartis sur les couronnes nord et sud de la région métropolitaine.

Sur la couronne nord, nous retrouvons le CIT Laurentides ainsi que le CRT Lanaudière qui englobe le RTCR de la MRC de L'Assomption, Urbis Transport Urbain de la MRC Les Moulins ainsi que CTJM de la MRC de Joliette.


Sur la couronne sud se retrouve le CIT Chambly-Richelieu-Carignan, CIT du Haut-Saint-Laurent, CIT La Presqu'île, CIT Le Richelain, CIT Roussillon, CIT Sorel-Varennes, CIT Sud-Ouest, CIT de la Vallée du Richelieu ainsi que les Villes de Saint-Jean-sur-Richelieu et de Sainte-Julie.


À l'orée 2020...
   

En 2008, l'aqtim a débuté un processus de réflexion sur son avenir et son développement. Comme la réalité métropolitaine dans son ensemble a considérablement changé en un quart de siècle, la direction et les organismes membres de l'aqtim ont senti le besoin de se questionner sur le rôle actif que l'Association peut jouer dans le paysage des transports collectifs, ce qui a nécessairement entraîné des interrogations sur son fonctionnement et sur ses orientations.

Nous sommes actuellement à un tournant : au cours des prochaines années, des décisions importantes seront prises sur l'ensemble du réseau de transport de la région métropolitaine. L'aqtim doit y jouer un rôle clef et les membres se sont entendus pour que d'ici 2020, l'aqtim devienne un acteur incontournable dans le développement durable du transport collectif pour la région métropolitaine de Montréal.


  Accueil
  S'abonner à l'infolettre
  Colloque annuel
  Espace membres - Intranet
  Plan du site
  Termes et conditions
 

Suivez-nous
 

 

HORAIRE

 

Lundi au jeudi

De 8 h 30 à 12 h
et de 13 h à 17 h

  Vendredi 

De 8 h 30 à 12 h

NOUS JOINDRE:

Association québécoise du transport intermunicipal et municipal

1255 , Boulevard Robert-Bourassa, bureau 1210, Montréal (Québec) H3B 3W9

Téléphone : 514 861-8066
Télécopieur: 514 861-8067

Association québécoise du transport intermunicipal et municipal 2017 © Tous droits réservés / Propulsé par creaWEB4 - Conception site Internet - iClic.com